Ou trouver des bénévoles?

Suite à divers discussions autour de la question “imaginons que les bonnes conditions sont remplies pour que les bénévoles soient motivés et heureux d’être à la MLA”, comment aller les trouver ? Ou sont-ils ? Ou sont-elles ?

  • Ils arrivent parfois par hasard ou par relation mais c’est très rare (i.e. une candidature par an qui peut ou peut ne pas fonctionner c’est le maximum)
  • Ils participent à des associations d’entraide et peuvent être sollicités avec des demandes particulières (Par exemple @arthurhavlicek qui a répondu présent pour les Pirates de Croissance, la demande en préparation pour WebAssoc, etc.)
  • Ils font du mécénat de compétence et peuvent être sollicités directement (aucune idée de comment, mais c’est possible) ou via des associations spécialisées dans le marketing du mécénat de compétence (aussi rebaptisé mise en relation des associations avec les bénévoles parce que c’est plus doux à l’oreille) (Par exemple https://www.passerellesetcompetences.org/, etc.)
  • Ils et elles peuvent répondre à un appel de la MLA (cela avait été fait fin 2018 je crois) et cela suppose une certaine organisation au préalable pour assurer le suivi des bonnes volontés qui se manifestent.

Je m’interroge aussi sur les https://www.service-civique.gouv.fr/ : est-ce qu’ils et elles sont une charge financière pour l’association ? Si oui alors on sort du cadre de la discussion.

1 Like

C’est surtout que ce ne sont pas des bénévoles.
Ce sont des volontaires (entre 16 et 25 ans, le plus souvent aux alentours de 20-23 ans) indemnisés mensuellement par l’Etat (470€ et des bananes) et par l’association qui les accueille (108€ environ) pour une durée variant de 6 à 10 mois (10 mois c’est rare) selon l’agrément obtenu.
Car cet accueil est soumis à un agrément du Ministère de la jeunesse et des sports qu’une association peut obtenir sous réserve de remplir un dossier et que cette demande soit validée par le Ministère.
Ce que le Ministère regarde (en théorie) c’est surtout la nature des missions (en plus des crédits disponibles bien sur) et elles sont théoriquement limitées : elles ne doivent en théorie pas concerner un aspect central de l’activité de la structure et ne doivent aucunement se substituer ni aux missions des salariés ni à celles des bénévoles. Dans les faits, il y a beaucoup de dérives volontaires (par souci d’exploiter un dispositif bénéfiques aux associations pour augmenter les ressources disponibles) ou involontaires (par méconnaissance, mécompréhension du dispositif ou parce que les limites du cadre des missions proposables sont souvent très difficiles à bien discerner concrètement).
Bref, ce qu’il faut retenir, c’est que c’est un dispositif très cadré par l’Etat, soumis à agrément/autorisation et que les volontaires deviennent des permanents de l’association pour quelques mois : ils sont là à temps plein (ou quasi - minimum 24h par semaine).

1 Like

On peut conclure ce fil de discussion, le recrutement des bénévoles ayant été organisé. D’une certaine façon c’est une recherche permanente mais en tout cas pour l’instant ce n’est pas actif.