Rechercher des bénévoles par WebAssoc

Je découvre aujourd’hui webassoc qui a le grand mérite d’être 100% bénévole et qui abrite visiblement quelques libristes (mais pas que). En tout cas ce serait dommage de ne pas tenter un appel à l’aide, en prenant l’exemple concret de l’intégration CSS/HTML qui est encore en souffrance (mais une autre idée de sujet serais bienvenue).

Voici les informations avec lesquelles je propose de remplir le formulaire de demande:


Nom de l’association Maison des Lanceurs d’Alerte
Logo (hauteur mini : 200 px)

Site internet https://mlalerte.org
Twitter https://twitter.com/mlalerte
Mission de l’association (en 1 phrase) La Maison des Lanceurs d’Alerte est une organisation de la société civile, mise en place à l’initiative de 17 organisations s’engageant à œuvrer conjointement à la protection des lanceurs d’alerte en les accompagnant au quotidien et en plaidant pour une amélioration de leur protection.
Lieux d’actions France
Date de création Novembre 2018
Pays siège de l’association France
Ses actions (en quelques lignes)

À tout moment, les personnes qui contactent la Maison des Lanceurs d’Alerte, que ce soit avant ou après avoir lancé l’alerte, peuvent bénéficier d’un accompagnement juridique, technique, psychologique et médiatique. Les différentes dispositions juridiques et politiques publiques ne permettent pas une protection adéquate des lanceurs d’alerte. Qu’il s’agisse de licenciements ou d’attaques en justice, le lanceur d’alerte passe souvent par une phase de grande difficulté et qu’il ne peut gérer seul. C’est pourquoi la MLA propose un accompagnement complet, adapté au cas par cas selon les besoins. La MLA intervient également auprès des pouvoirs publics et mobilise l’opinion publique pour améliorer la loi et rendre les dispositifs de protection des lanceurs d’alerte plus efficaces.

Nombre de salariés 3
Nombre de bénévoles 1,5 équivalents temps plein
Budget 80K/an
Origine de vos fonds Dons de particuliers + Dons de fondations + Adhésions
Éventuels partenaires associations ou entreprises connues Anticor, Transparency International, CFDT Cadres, SNJ, Greenpeace voir la listes complète sur la page Wikipedia
Votre projet en quelques lignes

Finaliser et améliorer un modèle de newsletter en HTML intégrant la charte graphique de la Maison des Lanceurs d’Alerte. Cette newsletter doit ensuite être intégrée dans le serveur https://www.phplist.org/ que nous hébergeons. Un brouillon assez avancé de modèle a été réalisé mais à défaut de compétences d’intégration CSS/HTML son rendu sur certaines plateformes de courriel ou certains systèmes d’exploitation mérite d’être amélioré (voir ce fil de discussion pour plus de détails techniques). D’autres améliorations (comme par exemple l’intégration d’une requête @font-face, l’intégration de médias vidéo ou audio…) pourraient également être apportées.

Votre objectif avec ce projet Réaliser un modèle de newsletter HTML
Quelle compétence web recherchez-vous ? Développeur
Précisez éventuellement les compétences que vous recherchez Intégration CSS/HTML
Si vous souhaitez optimiser votre site, pouvez-vous préciser quel outil de publication vous utilisez (cms du type wordpress, drupal, joomla, wix…) https://phplist.org
Avez-vous tous les accès (hébergement, compte d’administration du CMS) Oui
Date souhaitée pour le lancement du projet Dès qu’un bénévole Webassoc sera disponible (sous titre: si par chance il / elle est disponible avant le 25 aout, je pourrais faire le premier contact)
Temps de travail estimé pour réaliser cet accompagnement Les missions précises réalisées (améliorations apportées) pourront être définies en fonction du temps disponible du ou de la bénévole ou de ses contraintes de calendrier.
De combien de temps disposez-vous pour finaliser le projet ? Nous sommes souples et n’avons de date butoir ferme. La newsletter peut être envoyée en l’état mais avec de nombreuses imperfections. Aussi, le plus tôt reste le mieux.
Avez-vous des précisions à apporter ou un élément de contexte particulier à préciser ? vide
Votre e-mail webassoc@mlalerte.org (liste de diffusion @Blsd @loicmla)
Prénom / Nom Loïc Dachary
Un dernier commentaire ?

Le nombre des salariés ne permet pas de rendre compte du nombre de permanents travaillant pour la MLA moyennant une contrepartie financière. La MLA compte 3 salariés représentant 2,5 ETP et 2 stagiaires à temps plein. Elle bénéficie par ailleurs de la mise à disposition par deux autres associations de 2 personnes à 0,2 ETP chacune (1 salarié et 1 stagiaire).
Soit un total de 4,9 ETP parmi lesquels 3 salariés directement portés par la MLA.

La fin du formulaire précise:

Une fois envoyée, un bénévole va étudier votre demande et prendre contact avec vous. Cette première étape prend normalement entre 2 et 4 jours.
IMPORTANT : si vous n’avez pas de nouvelles de nous sous 5 jours ouvrés, merci de nous contacter.

1 Like

J’ai passé le sujet en mode wiki pour que tout le monde puisse y apporter son grain de sel.

1 Like

Mini 200px ?! C’est bizarre (d’habitude c’est plutôt dans l’autre sens…) mais pourquoi pas.
Voici un fichier correspondant : logos_MLA_v25 - small

v

et à plaider pour une amélioration de leur protection

et en plaidant pour une amélioration de leur protection” rendrait la phrase plus fluide.

Je propose :
“le lanceur d’alerte passe souvent par une phase de grande difficulté et qu’il ne peut gérer seul. C’est pourquoi la MLA propose un accompagnement complet, adapté au cas par cas selon les besoins. La MLA intervient également auprès des pouvoirs publics et mobilise l’opinion publique pour améliorer la loi et rendre les dispositifs de protection des lanceurs d’alerte plus efficaces.”

3

Je dirais 1,5 ETP

Dons de particuliers et de fondations
Souvent (et à tort), les dons de fondations sont considérés comme des subventions.
Il y a aussi les adhésions (notamment de personnes morales).

Je dirais “finaliser et améliorer” plutôt que “réaliser”.

Je rajouterais aussi :
“D’autres améliorations (comme par exemple l’intégration d’une requête @font-face, l’intégration de médias vidéo ou audio…) pourraient également être apportées.”

Si le formulaire le permet, je propose d’ajouter “Les missions précises réalisées (améliorations apportées) pourront être définies en fonction du temps disponible du ou de la bénévole ou de ses contraintes de calendrier.”

Proposition : “Nous sommes souples et n’avons de date butoir ferme. La newsletter peut être envoyée en l’état mais avec de nombreuses imperfections. Aussi, le plus tôt reste le mieux.”

Au pire, après, même si c’est toi qui les reçois, tu me les renvoies :slight_smile:

Le délai est court ! ça me surprend mais tant mieux si c’est bien le cas !

Pour être tout a fait précis c’est 4,9 ETP (i.e. 4 personnes reçoivent un salaire à temps plein, 2 personnes reçoivent un salaire pour 1/5 de temps, une personne reçoit un salaire pour un mi temps.).

Pour le reste j’ai apporté les modifications suggérées telles quelles dans le cas ou tu ne l’avais pas déjà fait. S’il n’y a pas d’objection j’envoie le formulaire demain!

Pour archive je me suis inscrit en tant que bénévole hier et proposé mon aide pour projet suivant:

Les 3 stagiaires (2 à temps plein, 1 à 1/5) ne sont pas salariés ! (leur indemnité le souligne bien d’ailleurs !)
Et le 1/5 n’est pas salarié de la MLA :slight_smile:

Comment rendre compte des 2,4 personnes qui ne sont pas des bénévoles (car ils perçoivent une rémunération pour leur activité) et qui ne sont pas des salariés (au sens légal) de la structure (au sens strict dans la mesure ou deux personnes à 1/5 sont rémunérées par une structure tierce et mises à disposition de la MLA) ? On pourrait zapper mais comme ça représente 48% des permanents de l’association ça me semble pas trop possible de faire l’impasse.

Dans l’absolu, il est évident qu’il faut les prendre en compte et visibiliser leur apport. Ne pas le faire serait une sacrée ingratitude considérant tout ce qu’ils et elles apportent à l’association.

Dans ce cas précis, ça ne me semble pas nécessaire. Evidemment, c’est très louable de vouloir les inclure mais le nombre de salariés (j’insiste sur le terme salarié car cela signifie un coût significatif, contrairement - on peut le regretter - aux stagiaires ou aux volontaires en service civique par exemple) est un critère qui détermine la taille de la structure, donne une idée de son budget, de ses moyens… et donc d’à hauteur de combien elle peut contribuer à l’association qui le demande. Il se peut tout à fait que ce soit un critère (voire le critère) utilisé pour établir le montant de l’adhésion à Passerelles & compétences par exemple.
Inclure les stagiaires dans le comptage des salariés, au-delà d’être techniquement faux, serait alors une mauvaise idée car nous dirions à cette association que nous avons les moyens de payer 5 personnes. Or, ce n’est pas le cas à l’heure actuelle.
Ici, ce n’est pas le nombre de “permanents” ou le nombre de “membres de l’équipe” qui est demandé mais le nombre de “salariés”. C’est peut-être un abus de langage : peut-être veulent-ils en réalité connaître le nombre de permanents… Mais on ne peut pas le savoir et il faut prendre la question telle qu’elle est posée car le but (et je pense personnellement que c’est le cas mais je peux me tromper) peut aussi être de connaître le nombre de personnes payées avec un salaire à peu près décent et sur le long terme pour se faire une idée des moyens de la structure.

Le fait qu’ils ne demandent pas le nombre d’ “autres” membres de l’équipe permanente (stagiaires, volontaires, peut-être freelance ou étudiants en alternance…) est selon moi un manquement de leur côté, mais c’est une autre question. On pourra le leur dire s’ils acceptent notre demande :smiley:

1 Like

Ca me parait logique parce que c’est en estimant le nombre de ses permanents non bénévoles qu’on a une idée de la force de travaille non bénévole de l’asso.

Si c’est le cas je m’interroge sur l’utilité de cette information. Dans ce contexte en tout cas :slight_smile: Après c’est toujours bien de constater que la main d’oeuvre sous payée fait tourner le monde :money_mouth_face:

Pour palier au manque de leur formulaire je propose d’ajouter dans Dernier commentaire:

Le décompte des salariés ne permet pas de rendre compte du nombre de permanents travaillant pour la MLA moyennant une rémunération. On compte 2,5 salariés, 2 stagiaires à temps plein percevant une indemité de stage, 0.4 salariés mis à disposition par d’autres structures. Soit un total de 4,9 permanents dont 3 sont des salariés.

Qu’en dis-tu ?

Tout à fait mais encore faut-il que ce soit leur but et je ne suis pas certaine que ce soit celui-là.
On pourra le leur demander si on échange avec eux directement un jour !

Déterminer quel montant d’adhésion on demande à la structure :slight_smile:

Très bonne idée de l’ajouter dans la partie Commentaires.

Mais… Navrée mais les stagiaires ne sont pas des “permanents travaillant pour la MLA moyennant une rémunération” :stuck_out_tongue: Les stagiaires ne sont pas rémunérés puisqu’ils ne sont pas salariés. Ils sont gratifiés pour leurs bons et loyaux services… On ne parle pas de salaire mais d’indemnité.

Je conviendrais très aisément que tout ceci revient à jouer sur les mots et que le droit du travail est bien hypocrite.
Toujours est-il qu’il est (encore un peu) là :stuck_out_tongue:

Bref, je te propose donc :

Le nombre des salariés ne permet pas de rendre compte du nombre de permanents travaillant pour la MLA moyennant une contrepartie financière. La MLA compte 3 salariés représentant 2,5 ETP et 2 stagiaires à temps plein. Elle bénéficie par ailleurs de la mise à disposition par deux autres associations de 2 personnes à 0,2 ETP chacune (1 salarié et 1 stagiaire).
Soit un total de 4,9 ETP parmi lesquels 3 salariés directement portés par la MLA.

1 Like

:scream_cat:

Ta proposition de rédaction a été mise dans le formulaire, on est bon!

1 Like

Le formulaire a été envoyé ce jour. Je met un rappel dans 5 jours, comme suggéré.

Voici la réponse de WebAssoc:

Bonjour,
Nous vous remercions d’avoir pensé à notre association pour votre demande d’aide.
Malheureusement, nous ne pouvons pas vous répondre favorablement et nous en sommes désolés. En effet, nous sommes également bénévoles et, faute de temps et de ressources, nous n’aidons que les associations agissant directement auprès des plus démunis, ayant au moins un an et n’ayant pas les moyens de payer un prestataire.
J’espère que vous comprendrez notre refus et nous vous présentons tous nos voeux de réussite dans votre mission.
Bien cordialement,

Je ne suis pas bien sur dans quelle catégorie la MLA ne rentre pas. Je suppose que les lanceurs et lanceuses d’alerte ne sont pas dans la catégorie des plus démunis. Concernant les moyens de payer un prestataire, étant donné que la demande d’une association de +600 salariés et un budget de 32M€ par an a été acceptée il y a quelque jours, je suppose que ce n’est pas ce critère qui coince.

Je vais demander confirmation histoire d’être bien sur que ce n’est pas simplement une modération un peu rapide.

A suivre!

Voici le courriel de réponse que je viens d’envoyer. J’aurais habituellement attendu l’avis des unes et des autres, mais les vacances :beach_umbrella: étant ce qu’elles sont …

Bonjour,

Merci pour cette réponse rapide et votre engagement bénévole pour webassoc ! Nous acceptons bien entendu votre décision et nous aimerions en comprendre les raisons pour ne pas commettre le même impair à l’avenir. Vous citez trois raisons qui motivent votre refus:

  • L’association doit exister depuis plus d’un an
  • Ne pas avoir les moyens de payer un prestataire
  • Agissant directement auprès des plus démunis

Comme la Maison des Lanceurs d’alerte existe depuis novembre 2018 et n’a aucun budget dédié à la technique (c’est d’ailleurs précisément le sujet sur lequel la personne bénévole travaille), je suppose que ces deux critères ne sont pas ceux qui ont motivés le refus. Il reste donc le fait que les lanceurs et lanceuses d’alerte ne sont pas considérés faire partie des plus démunis. Ou bien que vous estimiez que la maison des lanceurs d’alerte n’agit pas directement auprès d’eux.

Dans notre esprit les lanceurs et lanceuses d’alerte font partie des plus démunis. Il est vrai que leur place dans la société, bien qu’essentielle, reste encore assez méconnue. C’est d’ailleurs un axe de travail pour l’association, aussi bien auprès du grand public que des pouvoirs publics et des législateurs qui n’ont véritablement reconnu le besoin de les protéger que très récemment, par les dispositions de la loi Sapin II de novembre 2016 ou de la directive Européenne qui doit être transposée d’ici 2022.

Par ailleurs, le fait que la Maison des lanceurs d’alerte ait été créée à l’initiative de 17 associations pourrait laisser penser que l’action auprès des lanceurs d’alerte ne se fait pas directement mais par le biais de ces associations. Or c’est exactement le contraire: ces associations se tournent vers la Maison des lanceurs d’alerte afin qu’elle établisse un dialogue individuel avec les lanceurs et lanceuses d’alerte et les accompagnent sur la durée.

Je réitère qu’il ne s’agit absolument pas pour nous de remettre en question cette décision que nous actons comme définitive mais bien de comprendre ce qui la motive.

Bien cordialement

Reçu ce jour une réponse de WebAssoc et une bonne surprise: l’annonce est finalement en ligne :tada: Plusieurs bon points pour WebAssoc dans le traitement de cette annonce:

  • Très réactifs (bien que la personne s’excuse du délai, pour une aide bénévole un délai de quelque jours est plus qu’acceptable)
  • Une vraie attention portée aux candidatures des associations (malgré un raté initial mais ça arrive aux meilleurs)
  • Reconnaître une erreur de jugement (ou une erreur tout court) est une qualité rare.

Bonjour,

Je suis désolée pour cette réponse un peu tardive.
Je vous remercie pour ces infos complémentaires, je vois un peu mieux les missions de votre association. J’ai probablement traité votre demande un peu vite sans chercher à me renseigner et je suis désolée. Après avoir lu vos informations et relu votre annonce, je pense que nous pouvons vous aider, et je viens de mettre en ligne votre demande.

https://www.webassoc.org/sos-web-assoc/accompagnements/maison-des-lanceurs-d-alerte/
Nous reviendrons ensuite vers vous dès qu’un ou une bénévole se sera proposé.

Je vous souhaite une bonne fin de journée et reste à votre disposition.
Cordialement,

Ma réponse envoyée ce jour:

Bonjour,

Merci de votre réponse (pas si tardive en cette période estivale :wink: ) et plus encore de vous être penché sur la Maison des Lanceurs d’Alerte. C’est une excellente nouvelle que vous ayez accepté le projet et j’espère qu’il tentera un·e bénévole!

Bien cordialement